Biscuits à l’okara et petit-épeautre, au pépites de chocolat et noisettes (Vegan)

Oka… quoi?

Lorsque l’on réalise son lait végétal, on mixe des oléagineux avec de l’eau et l’okara est la pulpe qu’il reste dans la passoire une fois le lait filtré.

D’ailleurs, si vous n’avez jamais essayé de réaliser votre lait maison, je vous conseille d’essayer ! J’ai repoussé pendant longtemps car je pensais que cela était difficile à faire ! ABSOLUMENT PAS. Il n y a rien de plus simple. Il suffit de mixer 1 dose d’oléagineux trempés une nuit avec 3 doses d’eau minérale. Ensuite on passe le lait dans une passoire recouverte d’une compresse stérile (il faut que j’investisse dans un sac à lait végétal) et c’est terminé ! Mon préféré est le lait de noix de Grenoble… c’est un délice. J’ai prévu un article à ce sujet ne vous en faites pas !

Pour en revenir à notre okara, ne le jetez pas ! Il est très riche en fibres, acides gras et minéraux. Utiliser le pour réaliser des biscuits, des buns, des galettes végétales, du pâté végétal… Il se conserve quelques jours au frais.

Pour 8 à 10 biscuits :

  • 80g d’okara (ici souchet, cajou)
  • 120g de farine de petit-épeautre
  • 60g de sucre de coco
  • 40g de purée de noisettes
  • 1 càc de bicarbonate
  • 50g de chocolat noir concassé
  • Une poignée de noisettes concassées
  • 1 pincée de sel
  • Un peu de vanille
  • Facultatif : selon l’humidité de votre Okara, il est possible que vous ayez à rajouter du lait végétal, cela va dépendre de la consistance de votre pâte.

Préchauffer votre four à 180°C (Thermostat 6)

Mélanger ensemble l’okara, le sucre, le chocolat, les noisettes concassées, le bicarbonate, la vanille et la pincée de sel. Terminer par la farine en mélangeant avec une cuillère en bois.

Préparer une grille recouverte de papier cuisson. Prendre une petite boule de pâte, et la placer dans un emporte-pièce rond. Tasser la pâte à l’aide d’une cuillère légèrement huilée de sorte à ce que la pâte soit bien répartie dans l’emporte-pièce. Retirer délicatement l’emporte-pièce et renouveler l’opération jusqu’à épuisement.

Enfourner pour une quinzaine de minutes (tout en surveillant la cuisson). Laisser les refroidir ensuite  à l’air libre avant de les déguster.

Sur ce, je vous laisse, j’ai de l’okara qui m’attend sagement au frais et donc des biscuits à réaliser (encore et encore !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s